Giacomo Loiacono, restaurateur d’armes japonaises et d’armures de samouraï, est autodidacte depuis 30 ans. Depuis toutes ces années, il s’évertue à trouver des informations et des personnes susceptibles de lui transmettre les techniques et le savoir-faire ancestral utilisés par Les Japonais dans l’art du polissage des sabres et la fabrication des objets en laque URUSHI. Il sera présent au festival Hanami le samedi et le dimanche pour présenter et expliquer sa passion.

         


YOROI, KABUTO, KATANA peuplent l’univers de Giacomo Loiacono. Pour chacune de ces parties de l’armure des samouraïs, il cherche à atteindre sobriété et qualité, en espérant toujours tendre vers la perfection, à l’instar des maîtres artisans japonais.

De même pour les objets en laque, dont le principal ingrédient est la sève URUSHI, Giacomo entreprend de nombreuses recherches dans les livres sur l’art japonais pour savoir quels matériaux mélanger : sable, charbon de bois pilé, graines de toutes sortes, roche, écorces, peau des poissons, reflets des insectes… La nature se trouve donc au cœur de son inspiration.

Giacomo Loiacono animera une conférence sur ces différentes techniques en les replaçant dans leur contexte historique. Et il proposera à la vente des kimonos de samouraïs.